Patate_marylin_noel_petit.gifPatate Annonce n° 1 : c'est bientôt Nowel.

J'espère quand même que ce n'est pas moi qui te l'apprends !
Tu as eu des indices, tout de même : les guirlandes lumineuses partout dans les rues, allumées dès la nuit tombée (J'adooOoore, c'est bôÔÔô !), les publicités saoulantes pour les jouets, le génocide de pauvres sapins qui n'ont rien demandé, la date sur ton calendrier, toussa toussa.
Et... les z'avatars de Nowel qui ont fleuri un peu partout sur le grand internet mondial.
Mode à laquelle je viens de céder ===>
Dis lecteur de mon coeur, il te plaît mon Patat'avatar de Nowel ?
Il te plaît, dis ?
Hein ?
Je l'ai mis sur mon Twitter...
(Que tu es cordialement invité à suivre, d'ailleurs)

Patate Annonce n° 2 : je l'ai aussi mis sur ma nouvelle page-Facebook-de-blog à moi que j'ai.

Oui je sais.
J'avais dit et redit que je boycottais.
Mais depuis, l'a fallu voter pour la fille de MamyS (Ce n'est peut-être d'ailleurs pas terminé ?). Et puis je me suis dit que je n'allais pas mourir idiote. Et y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, d'abord. Et puis aussi, vous n'êtes pas tous sur Twitter (C'est un tort !), lecteurs de mon coeur... Alors voilà.
Une page je-fesse-le-bouc à aimer, pour les patatophiles du monde entier.
(Ça me permettra peut-être d'arriver à vous compter) (Ah oui, pis y a une photo-surprise, aussi) (Ce teasing de folie !)

Patate Annonce n° 3 : la fin du monde tombe un vendredi.

C'est pas moi qui le dit, c'est Maya (petite oui mais espiègle Mayaaaaa) les Mayas et leur foutu calendrier qui s'arrête au 21 décembre 2012. Ergo, la fin du monde tombe un vendredi. CQFD. Evidence based prophecy.
D'où l'on peut inférer (Répète après moi ce mot nouveau pour te la péter en société : in-fé-rer) que les Mayas étaient de gros rabat-joie ne fêtant pas Nowel, tout comme moi,. Parce que sinon, ils seraient allés jusqu'au 25, non ?
Si tu me cherches le 21 décembre au soir, je serai donc dans un bar en train de m'envoyer en l'air aux toilettes m'alcooliser en bonne compagnie et en musique, parce que la fin du monde, il faut dignement fêter ça !
La fin du monde en fin de semaine... Ils sont bien, ces Mayas.